Scroll Down

Programmation

Mercredi 28 juin

Jeudi 29 juin

Vendredi 30 juin

Samedi 1er juillet

18H – Ouverture

18H30 – Pinocchio

19H30 – Inauguration

20H30 – Cyrano de Bergerac [Spectacle jeune]

00H00 – Fermeture

18H – Ouverture

19H30 – Wodod

21H – Les Fourberies de Scapin

00H00 – Fermeture

18H – Ouverture

19H30 – SI/SI et THELMA

21H – Julie Berthollet et Guillaume Vincent

00H00 – Fermeture

18H – Ouverture

19H – La Course

20H30 – Électre

23H – Bloum

01H30 – Fermeture

Mercredi 28 juin


Cyrano de Bergerac 

Théâtre | Spectacle jeune | 20H30 | 1H45

d’après Edmond Rostand
Mise en scène Hugo Roux et Jeanne Desoubeaux
Compagnie Demain dès l’Aube

À l’heure où l’intégrité de notre langue semble parfois être mise en danger, où le patrimoine
culturel constitutif du sentiment national est accaparé de manière dévoyée ; offrir en pâture à
de jeunes comédiens un des plus grands textes du répertoire nous est apparu comme une
nécessité. Faire jouer ce texte par des élèves c’est aussi avoir la chance de l’entendre d’une
manière inédite. Parce qu’il leur ouvre d’infinis horizons de poésie, de conscience et de dignité
; il faut offrir à cette génération un espace de parole et de liberté. Nous espérons que ce spectacle
y contribuera à sa manière.

Avec
Afif Benzait, Alexandre Brunel, Christophe Challande, Arthur Daniel, Joséphine Gardoni, Astrée Guillot, Thibault Hébrard, Alice Lecuit, Hugo Lecuit, Joris Louvier, Oscar Montaz, Margaux Poncin, Geoffrey de Sainte Lorette, Lauren Viguier et Charlotte Villien

Assistant metteur en scène stagiaire Lucas Belleville
Chorégraphe combats Hugo Lecuit
Concepteur costumes Alex Costantino

Crédit photo : © Oscar Montaz

Jeudi 29 juin

 

 

WODOD

Danse | Tout public | 19H30 | 30 min

Chorégraphie Rafael Smadja
Compagnie Tenseï

Jaqob habite WODOD, planète peuplée du célèbre Dodo-Sapiens-Pacificus, sur laquelle tout a une place, tout se transforme, tout se rend utile.
Lors d’une promenade spatiale, il percute une poubelle de l’espace et s’écrase sur une planète inconnue. Il découvrira plus tard que ce déchet métallique porte le nom de satellite et que la planète inconnue s’appelle Terre. Utilisant ce et ceux qui l’entourent, Jaqob recrée un monde absurde et poétique, remontant ainsi le fil de l’histoire de l’objet pour lui rendre son origine, son sens, sa place et son rôle. Naïvement, il confronte l’Être humain avec ses contradictions et son envie de productivité face aux dérives qu’elles suscitent.
Dans cette pièce, le mot d’ordre est la récupération, la règle est le détournement, la philosophie est l’élévation de nos perceptions et de notre imaginaire.

Danseur et comédien Rafael Smadja
Mise en scène Stéphane Fortin
Conception et scénographie David Chatel et Rafael Smadja
Musique Julie Semoroz
Production CieTenseï
Coproduction Communauté de Commune du Pays de Gex
Accueil résidence Theatre Micro Mégas de Ferney-Voltaire / Cie Dyptik de Saint Etienne / Agora de Bonneville

Crédit photo: © Mehdi Meghari

 

 

Les Fourberies de Scapin

Théâtre | 21H | 1H30

d’après Molière / Une création du Théâtre Nomade
Mis en scène et adaptation Karl Eberhard

Le Théâtre Nomade s’empare de la farce le plus célèbre du répertoire français avec son univers décalé, ses masques, sa musique, et son inventivité. Un univers onirique et magique accessible aux grands et plus petits. Un spectacle burlesque à mi-chemin entre la commedia dell’arte et l’univers de Tim Burton tout en restant furieusement fidèle à Molière.
A ne pas rater !

Avec
Loïc-Emmanuel Deneuvy, Karl Eberhard, Tristan le Goff, Josephine Pugliesi, Ernesto Morales, Fanny Duret et Antoine Joly

Masques et costumes de Josephine Pugliesi
Une production du Théâtre Nomade
Musique de Ernesto Morales

Crédit photo: © Théâtre Nomade

Vendredi 30 juin


Si | Si et THELMA

Danse | 19H30 | 40 min

Chorégraphe Pauline Raineri
Spectacle de la compagnie WAVE

La compagnie WAVE présentera deux pièces, Si | Si et THELMA, distinctes à l’origine et rassemblées spécialement pour le Festival de Malaz 2017.
Le solo Si | Si est inspiré des poèmes écrits par l’Impératrice Elisabeth d’Autriche tout au long de sa vie. Elle y révèle ses envies d’évasion afin d’échapper au protocole insoutenable de la vie à la cour. Ce solo explore le paradoxe entre l’image externe d’un individu et la réalité de son identité profonde.
Le duo THELMA est une fiction chorégraphique explorant la construction de la figure féminine dans un contexte spécifique lié à une époque d’après-guerre.
Cette femme qui était Sissi, se transforme petit à petit en une femme fatale de film noir : Thelma. Elle est vulnérable ou puissante, dominée ou dominante et au-dessus d’elle plane l’ombre de son rapport tumultueux aux hommes.

Si | Si
Danseuse Erin O’Reilly
Musique Adrien Casalis et arrangements musicaux Louis Richard
Soutiens Fonds SIG et CORODIS – La Loterie Romande.

Si | Si a été sélectionné pour la 25ème édition du Festival Lucky Trimmer à Berlin en 2017.

Crédits photos Si | Si © Danilo Moroni

Trailer

THELMA
Danseurs Hugo Epié & Erin O’Reilly
Assistant et Dramaturge Arnaud Mathey
Compositeur Niels Plotard
Musiques Ain’t Misbehavin’Fats Waller Dream a little Dream of MeThe Mamas & The Papas

Soutiens La Loterie Romande, Nestlé Fondation pour l’Art, Fondation Fluxum, Fondation Emilie Gourd, Fonds SIG et CORODIS

Partenaires Les Quarts d’Heure du Théâtre Sévelin 36, Lausanne ; L’Abri, Genève

Production WAVE

Crédit photos THELMA © Philippe Weissbrodt

Trailer

La presse parle du travail de la compagnie :

Au sujet du solo Si | Si
« […] French choreographer Pauline Raineri presents an incredibly honest investigation into the depths of despair and the reality of escape. » – Maya Pindar, Resolution review
« […] Si | Si, a remarkable solo for dancer Erin O’Reilly. […] A bold and compelling work, and a performer to watch. » – Lyndsey Winship, Resolution review

Au sujet de THELMA
« La femme fatale qui contrôle au moment de sa mort, c’est le fantasme de la pureté héroïque projetée par les hommes sur des surfaces vidées. » – à propos de THELMA, Damien Delorme, philosophe –


Julie Berthollet
et Guillaume Vincent en duo

Musique | 21H | 1H30

La pluridisciplinarité étant au cœur même du festival, il nous est apparu indispensable de nous tourner vers la musique classique ! Ceci étant dit, nous n’avons pas choisi n’importe quels artistes. Julie Berthollet (violon) et Guillaume Vincent (piano) sont deux prodiges de Haute-Savoie qui rayonnent très largement en France et à l’international. La fougue de leur duo – une formation exceptionnelle puisqu’ils ont également l’habitude de jouer avec la non-moins célèbre Camille Berthollet – nous promet bien-sûr une musique grandiose, des rires et plein de surprises !

Après une tournée internationale et un concert au Théâtre des Champs Elysées en mars dernier, c’est au Festival de Malaz que Julie Berthollet et Guillaume Vincent poseront leurs valises. C’est un honneur pour nous de les accueillir pour ce moment d’ores et déjà mémorable.

En plus de la fraîcheur de leur jeunesse et de leur indéniable talent, leur programme comprendra entre autres pièces et surprises la fameuse sonate de César Franck.

Violon Julie Berthollet
Piano Guillaume Vincent

Crédit photo: © Simon Fowler – Julie Berthollet
Crédit photo: © Julien Mignot – Guillaume Vincent

Samedi 1er juillet


La Course

 

Théâtre | 19H | 1H

Balise et mise en circuit Valérian GUILLAUME
Configuration de l’étape Thibault LE PAGE
Compagnie Désirades

Premier volet d’un cycle de pièces traitant de mythologies contemporaines
Avec près de 8,2 millions de chaussures de course vendues l’année dernière, le running est de plus en plus présent dans nos vies.
Que signifie cet essor ? Et que dit-il de nous ?
Composée à partir de témoignages et de paroles collectées, La Course est une proposition dramatique qui s’envisage comme un véritable marathon pour les interprètes.
L’acteur transpire.

Champions Jeanne Desoubeaux et Arthur DANIEL
Accompagnement sportif Giulia DUSSOLLIER

Production Compagnie Désirades
Sponsors officiels du Nouveau Théâtre de Montreuil (Centre Dramatique National), du Service Culturel de la Sorbonne Nouvelle, du CROUS de Paris, de la Maison des initiatives étudiantes, du dispositif Créart’up, du Festival des Idées, de la Sorbonne USPC, du dispositif Acte&Fac, de l’ATEP3, de la Mairie de Paris et de la Ville de Perros-Guirec

Crédit photo : © Désirades

Partenaires


Électre

Théâtre | 20H30 | 1H45

Texte de Sophocle / Traduction d’Antoine Vitez
Mise en scène Hugo Roux
Compagnie Demain dès l’Aube

Ce qui me touche le plus dans la tragédie grecque c’est la place qu’elle donne au public. Les personnages ne semblent pas s’adresser les uns aux autres mais dialoguer de manière volontairement ostentatoire. Pour reprendre les mots d’Antoine Vitez : «Les acteurs ne jouent pas des rôles, ils jouent la pièce.» Ce sont les idées qui s’affrontent devant nous. À l’instar de la philosophie platonicienne, ce sont les idées qui parlent dans des situations concrètes où les corps se tordent autant que les âmes. « Tout le malheur des hommes vient de l’espérance » cette phrase d’Albert Camus illustre avec une admirable justesse l’œuvre de Sophocle. Sans édification morale, ni manichéisme, les acteurs exploreront la noblesse de la poésie tragique à travers un engagement physique abrupt et intense.

Avec
Lauriane Mitchell, Louise Morin, Eva Blanchard, Alexia Hébrard, Adrien Zumthor, Maxime Grimardias, Jules Benveniste et Hugo Boulanger

Compagnie Demain dès l’Aube
Assistant metteur en scène / Dramaturge Lucas Wayman
Compositeur et directeur des chœurs Antoine Gasse
Chœurs Marion Carducci, Lianna Harutyunyan
Violoncelle Louise Berger
Scénographe Irène Vignaud
Concepteur costumes Alex Costantino
Concepteur lumières Brendan Royer

Crédit photo : © Hugo Fleurance


Bloum

Musique | 23H | 1H

Bloum voit le jour en 2013. Les six membres se retrouvent autour d’une idée : construire un live où la musique et l’image pourraient se mêler et ainsi former une matière à part entière. Le but étant de proposer un espace où son et image se rejoignent, s’inspirent et se connectent. C’est par cette unité que Bloum cherche à nous plonger dans un état d’ivresse sensorielle. Bloum trouve son équilibre d’évolution entre des moments isolés dans leur studio loin de leur contexte habituel et des moments d’échange avec d’autres artistes de la scène actuelle qui les inspirent beaucoup. Véritable artisanat de la musique, Bloum compose, arrange et mixe ses morceaux de ses petites mains, au même titre que l’identité visuelle du groupe ainsi que les artworks de ses albums.

Avec
Paul Frignet Synthés, Voix, Machines
Léopold Roy Flûte, Voix, Drum Pad
Maxime Chevalier Guitare, Clavier
Bastien Nouri Saxophones, Flûte
Marie Frignet Projection Vidéo, Montage live
Glen Loarer Structures, Scénographie, LEDs

Crédit photo: © Marine Saiah

Label Animal Records